Archives mensuelles : décembre 2021

La droite la plus réac du monde !

On avait l’extrême droite avec les Le Pen Zemmour et consorts ; mais il y avait une droite qui se disait républicaine. Les masques sont maintenant tombés avec les deux candidats à la primaire de LR. Les deux finalistes sont ceux qui ont fait les propositions les plus proches de l’extrême droite et le résultat de Ciotti au second tour montre bien la dérive droitière accrue de ce parti politique. Nous avons affaire à la version la plus réactionnaire du libéralisme économique qui écarte totalement le social.

Travailler davantage et plus longtemps, durcir les allocations chômage ; les salariés sont considérés comme des fainéants quand de nombreuses études montrent la qualité de la productivité de ces salariés en France.

Opposer l’Etat et l’entreprise ; cet Etat qui freinerait l’innovation et l’initiative entrepreneuriale par une bureaucratie excessive. Donc supprimer plusieurs centaines de milliers de fonctionnaires inutiles ; réduire les impôts de production sans aucune contrepartie sociale et/ou environnementale quand les études sur l’impact de ces baisses sur l’activité montrent qu’il est nul et ne sert qu’à engraisser les actionnaires. Ne parlons pas de l’effet supposé sur les créations d’emplois l’exemple récent de la baisse de la TVA en 2009 dans la restauration a bien montré que pour l’essentiel ce sont les restaurateurs qui en ont profité très peu les clients, les salariés et le recrutement.

La baisse de cotisations conduirait à diminuer de manière significative le financement de la protection sociale qui serait compensée par l’impôt (dixit Pecresse elle-même) : CSG ou TVA.

Seul le régalien (police, justice et défense) échapperait à la « commission de la hache* » ressuscitée par Pécresse pour l’occasion.

Bref, pas beaucoup de différence au fond avec ce qui nous attends avec Macron en cas de réélection de ce dernier.

Pour l’heure, tous les « barons » LR se réjouissent du résultat d’autant plus qu’ils viennent d’enregistrer une flambée d’adhésions, et qu’ils sont parvenus à éviter la crise interne liée à la primaire ce qui n’avait pas été le cas par le passé. Cependant, il y a aussi des défections notables soit pour rejoindre directement Macron ou Edouard Phillippe ce qui revient presque au même. Pour l’essentiel dans notre département c’est le soutien inconditionnel à Pecresse ; Lisnard lui-même est « sorti du bois » ce dimanche.

Pour la gauche et les écologistes, sans une volonté de rassemblement, cela ne change pas grand-chose, mais Le Pen, Zemmour et Macron ont du souci à se faire car Pecresse va probablement « ratisser » large à droite et extrême droite.

*célèbre commission mise en place par le gouvernement RAMADIER en 1947 et qui devait supprimer à l’époque 50 000 postes de fonctionnaires elle sera suivie par la « commission de la guillotine » tout aussi charmante