Archives de catégorie : logement

CANNES championne des résidences secondaires!

Nice matin du 23 aout nous apprend que la ville de Cannes s’enorgueillit de faire partie du « top 5 » des communes comptant le plus de résidences secondaires en France. Nos concitoyens qui attendent vainement depuis des mois voire des années de pouvoir se loger décemment et sans avoir à payer un loyer prohibitif doivent se réjouir de ce « succès ». Ainsi la moitié des logements cannois sont donc des résidences secondaires. Nous l’avions déjà dénoncé lors de la précédente campagne des élections municipales et les choses n’ont pas évolué, bien ou contraire puisque dans le même temps la ville renonce à l’objectif de 25% de construction de logements sociaux. Il y a là une véritable décision politique d’exclusion des familles modestes de Cannes, au prétexte scandaleux, selon le député Brochand, que les HLM seraient des foyers de terrorisme. Pendant, que des familles entières sont contraintes de vivre dans des espaces exigus ou de se loger de plus en plus loin de leur lieu de travail, des milliers de logements ne sont occupés que quelques semaines dans l’année, voire pas du tout puisque certains de ces logements sont totalement vides et ne sont que des « investissements » dans la pierre.

Si l’article NM fait dire au directeur des finances de la ville que les rentrées en terme de taxes sont un effet d’aubaine pour la ville, il omet de mettre dans la colonne des charges les frais occasionnés en terme de viabilité, d’organisation des services de transports en commun, d’éclairage public, d’assainissement, de ramassage des ordures ménagères, etc…tous services publics dont la ville ou la communauté d’agglomération ont la charge effective.

On ne peut non plus se réjouir de l’absence de surtaxe au prétexte que cela poserait problème aux gens qui ont hérité de biens et ne peuvent pas payer. Sont-ils si nombreux les employés et salariés qui héritent d’une villa dans la Californie ou la Croix des Gardes voire sur la Croisette ? En réalité, majoritairement ces résidences secondaires appartiennent à des gens qui ont les moyens de payer une surtaxe. L’augmentation significative  de cette taxe est d’autant plus justifiée que notre territoire manque cruellement de logements sociaux pour faire face aux milliers de demandes. Effectivement cette taxe additionnelle a pour but d’inciter les propriétaires à louer à l’année, évitant ainsi les locaux vides ou loués via Air BNB. D’ailleurs il pourrait être intéressant de connaitre l’implantation de ces plateformes sur notre commune, afin d’envisager des solutions pour augmenter le nombre de logements mis réellement à la location annuelle. 

Dominique HENROT 31 AOÛT 2019

Le logement : un droit ou une source de profits ?

Le logement : un droit ou une source de profits ?
Comment faire du fric avec le logement? Comment en faire une marchandise rentable ? Demandez, la loi Macron est là pour ça !
Les grandes villes du littoral plafonnent à 10% en moyenne de logement sociaux, quand la loi leur fait obligation d’être à 20%.Toutes, même Cannes sont hors la loi.
Pour les 70% des habitants du département éligibles (par leurs revenus modestes) au logement HLM, le ministre Macron change la cible et propose le logement intermédiaire. En échange d’une aide financière publique les investisseurs s’engagent à louer à des prix plafonnés pendant plusieurs années … jusqu’à 16€ le m² soit le T3 de 60m² à 1000€ !
A la différence des HLM, les loyers versés par ces nouveaux locataires ne restent pas dans le domaine public. Les fonds d’investissement du logement intermédiaire regroupent des fonds publics et aussi privés dont les profits sont estimés à 5% par la Société Nationale Immobilière (filiale de la Caisse des Dépôts).
Non content de toucher des revenus lucratifs sur la location, ces investisseurs pourront revendre les logements intermédiaires au bout d’une dizaine d’années histoire d’engranger de nouveaux profits !
Pour nous l’humain d’abord : le logement est un droit.
C’est scandaleux. Alors que le Maire de Cannes annonce un ralentissement des constructions d’HLM pour les années à venir, nous disons qu’il faut répondre aux besoins en logement des cannois : pas un permis de construire ne doit être délivré s’il n’est pas prévu dans un premier temps 25%, puis à terme 30% d’appartements sociaux dans le projet.

AUGMENTATION DE 20 % DE LA TAXE D’HABITATION POUR LES RESIDENCES SECONDAIRES.

En voila une idée quelle est bonne! D’ailleurs elle figurait dans notre programme municipal au printemps dernier. Le gouvernement nous l’a « piquée ». Mais voila, il ne faut pas effaroucher le bourgeois et le Maire de Cannes, comme la plupart de ses amis du département, se refuse à la mettre en œuvre. Nice Matin sort d’ailleurs l’artillerie lourde contre cette mesure qui nous semble être de bon sens. Les agents immobiliers montent au créneau et le journal va même chercher un couple de retraités qui pense qu’ils vont devoir vendre.
Mais qu’en est-il en réalité?
La mesure vise en premier lieu les logements vacants (vides ) et qui servent à la spéculation immobilière: il y en à plus de 5 000 à Cannes, alors que tant de familles sont en attente de se loger ou doivent se résoudre à habiter dans l’arrière pays. Quant aux résidences secondaires, elles représentent 40 % du parc immobilier cannois et toutes ne sont pas la propriété de « petits retraités ». D’ailleurs un dégrèvement est prévu pour les propriétaires aux revenus modestes.
Pour une fois que ce gouvernement prends une mesure en accord avec ses engagements et qui permettrait d’augmenter les ressources des communes, voila que l’UMP freine des 4 fers pour préserver les privilèges de son électorat.