LETTRE AU MAIRE DE MANDELIEU

PARTI COMMUNISTE FRANÇAIS                                                            Cannes le 10 mars 2022

Section de Cannes Mandelieu Théoule

Chez Avenir de la Bocca

Le Cézanne C

40 Rue Jean GRAS

06150 CANNES LA BOCCA

Contact : 06 20 51 33 38

Henrotd@gmail.com

                                                                                         Monsieur le Maire

                                                                                         Hôtel de Ville

                                                                                         06210 MANDELIEU LA NAPOULE

Monsieur le Maire,

Mercredi matin, comme nous le faisons régulièrement, nous sommes venus sur le marché de Mandelieu présenter les propositions du candidat à l’élection présidentielle Mr Fabien Roussel. Nous n’étions pas les seuls représentants de candidats ; il y avait aussi des militants représentants Mme PECRESSE et des militants représentant Mr ZEMMOUR. Tout se déroulait normalement dans le calme et le respect.

 Nous avons, comme nous en avons l’habitude, dressé un simple panneau avec l’affiche de Fabien ROUSSEL, contre un escabeau installé là, sur le trottoir, par un commerçant, avec son aimable autorisation. Au bout d’une demi-heure, des policiers municipaux sont intervenus nous demandant d’enlever le panneau, l’affichage, selon eux, étant interdit sur la voie publique.

 Nous avons considéré que notre panneau ne pouvait être assimilé à un affichage puisqu’il était mobile et installé le temps de notre présence, ne dégradant en rien l’espace public. Nous avons demandé sur quel arrêté ou texte de loi reposait cette interdiction, ce qui n’a pu nous être précisé. 

Quant à ce panneau mobile nous l’utilisons régulièrement sur les marchés de Cannes, du Cannet, de Mandelieu, de Vallauris, d’Antibes, Nice, etc., sans que cela ne suscite d’intervention et de remarques des polices municipales. D’ailleurs d’autres partis utilisent également des panneaux lors de leurs distributions de documents. 

À la demande de la police municipale des gendarmes, seuls habilités à un contrôle d’identité, sont arrivés. Après avoir essayé d’avoir un dialogue sur la situation, nous avons fournis nos pièces d’identité transmises au policier municipal, celui-ci nous indiquant qu’il allait probablement dresser un procès-verbal pour « délit ».

Les policiers municipaux ont par ailleurs saisi et emporté notre panneau.

Nous sommes regrettons vivement la tournure qu’ont pris les évènements, alors qu’il n’y avait de notre part aucunement trouble à l’ordre public. 

Dans le contexte actuel d’une campagne électorale et d’un encouragement au civisme il est important de présenter à nos concitoyens les programmes des différents candidats à l’élection présidentielle. Il nous apparaît gravement préjudiciable que des militants politiques concourant à participer au débat démocratique puissent être sanctionnés pour le motif invoqué. 

Nous vous serions reconnaissants de bien vouloir intervenir en faveur de l’annulation des sanctions envisagées et du respect de l’exercice normal de la citoyenneté.

En l’attente, veuillez agréer, Monsieur le Maire l’expression de nos sentiments respectueux.

Dominique HENROT