Archives mensuelles : juillet 2019

Y a-t-il un pilote pour le RIP dans ma commune ?

         248 parlementaires de toute l’opposition (PCF, FI, PS mais aussi LR,  à l’exclusion du RN), ont engagé une procédure auprès du Conseil Constitutionnel contre le projet de privatisation des Aéroports de Paris (ADP). Cette requête a été validée par le Conseil Constitutionnel ; et maintenant le gouvernement est contraint d’organiser une consultation citoyenne pour ouvrir la voie à un référendum d’initiative partagée (RIP). Au-delà des obstacles informatiques mis en place par le gouvernement pour décourager les citoyens de signer sur internet, on peut s’interroger sur la volonté réelle de certains et notamment des responsables locaux des Républicains, de contribuer efficacement au succès de cette consultation. Normalement, notre commune devrait disposer d’un espace dédié permettant à tous de déposer leur signature. S’il existe dans notre commune, les citoyens n’en ont pas connaissance. Pas de communiqué de presse, rien sur le site internet de la Mairie. S’il n’y a pas de communication, comment les citoyens peuvent-ils utiliser leur droit à se prononcer ? Y a-t-il un pilote pour le RIP dans ma commune ? A moins que certains soient gênés aux entournures de devoir se retrouver au côté des communistes, socialistes et insoumis, ce qui n’est pas le cas de nombreux députés LR.

Créés par le gouvernement provisoire en 1945 avec le ministre de l’Air, le communiste Charles TILLON, les  Aéroports de Paris appartiennent à la France et au peuple, ils sont rentables, sont un bien stratégique pour notre pays son développement et sa sécurité. Les appétits financiers qui veulent récupérer Aéroports de Paris tourneraient le dos à l’urgence climatique et environnementale. Il faut arrêter de brader la richesse nationale : l’exemple de la privatisation des autoroutes devrait suffire pour que massivement, nos concitoyens s’opposent à celle d’ADP.

Les communistes cannois ont distribué un tract avec le mode d’emploi et proposent à tous de venir signer sur le marché de la Bocca le samedi matin. Ils prendront d’autres initiatives sur les autres marchés, devant les entreprises et dans les quartiers.

Pour signer aller sur https://www.referendum.interieur.gouv.fr/soutien/etape-1

Qu’attendent notre maire LR, David Lisnard, nos élus, pour s’engager ou à tout le moins favoriser l’expression citoyenne des Cannois ?    

Dominique HENROT