GRAND DÉBAT NATIONAL A CANNES

A l’initiative des communistes de Cannes, un débat citoyen a rassemblé, ce mardi soir, un public très large.
Le maire LR avait refusé de l’organiser. Nous avons relevé ce défi démocratique.
Le débat et l’écoute ont été de très haut niveau.
L’urgence écologique, l’urgence d’une justice sociale et fiscale, la démocratie refondée et l’urgence pacifiste ont fait l’objet de nombreuses propositions concrètes.
Le débat et les propositions seront scrupuleusement restitués sur le site du Grand Débat. Celles-ci rejoindront aussi les Cahiers de doléances mis en place par les élus communistes dans toute la France, et qui seront portés à l’Elysée le 16 mars. Celles et ceux qui souhaitent en avoir un compte rendu exhaustif peuvent me contacter. Je leur transmettrai avec plaisir le document posté sur le site du grand débat.
De nombreux participants ont tenu à remercier le PCF cannois pour son initiative et pour son caractère très démocratique.
Un Président de la République qui choisirait de rester sourd aux revendications qui montent de ces débats prendrait une lourde responsabilité.
En début de réunion, nous avons observé une minute de silence pour dénoncer la haine antisémite.

Amitiés à toutes et tous.

Dominique HENROT