Et l’Humain dans tout ça!

 

La course à l’échalote pour doter sa police municipale des technologies les plus sophistiquées se poursuit entre les maires des communes littorales des Alpes Maritimes. Après des caméras de surveillance qui interpellent verbalement les contrevenants éventuels (big brother est bel et bien là!) voila maintenant que le délire sécuritaire, déjà omniprésent chez l’oncle, se développe chez le nouveau maire de Mandelieu, faisant de cette ville un pilote de la vidéo surveillance. Outre le fait que le citoyen n’échappe plus à ces contrôles permanents de sa vie privée on peut se demander s’il n’eut pas été plus utile de placer les 26 agents ainsi mobilisés sur le terrain, au contact de la population dans le cadre de relations humaines. Dans quel monde allons nous vivre demain avec tout ces « robots » qui font à la place des humains. Dématérialisation des démarches administratives (et tant pis pour ceux qui n’ont pas internet), automates à la banque, à la poste, au supermarché, consultation, diagnostic et prescription médicale via le net; le règne de la machine, de l’intelligence artificielle et des robots s’installe. Et ce avec un chômage « structurel »massif d’autant que les emplois de conception de ces machines ne compensent pas les emplois ainsi perdus. Le mouvement des gilets jaunes montre bien que la disparition des relations humaines réelles devient insupportable. La casse des services publics remplacés par des succédanés de service (voir la fermeture des agences de la Poste à Mandelieu), d’un côté, la psychose sécuritaire de l’autre, associés à un pouvoir d’achat en berne et une précarité professionnelle croissante fragilisent nos concitoyens. Et pendant ce temps-là, on installe des caméras sophistiquées pour attraper les délinquants de toute l’Europe mais rien n’est fait pour traquer les délinquants fiscaux qui planquent chaque année 80 milliards dans les paradis fiscaux. Revenons sur terre et conservons notre libre arbitre! Revenons sur terre et conservons notre libre arbitre!