TOUS A VELOS !

Bravo pour la piste cyclable de l’avenue Maréchal Juin: large, sécurisée elle permet aux amoureux de la petite reine de circuler en toute tranquillité entre Cannes et golfe Juan. Son prolongement prévu sur le boulevard Gazagnaire jusqu’à la Pointe Croisette sera le bienvenu. Il reste cependant encore beaucoup à faire sur la communauté d’agglomération pour la sécurité des cyclistes.
Sur le boulevard Carnot l’étroitesse de la voie et les pavés en bordure du trottoir rendent la cohabitation voiture-cycliste dangereuse. Mais le choix a dû être fait entre places de parking et piste cyclable, ce sont les places de parking qui ont gagné (elles sont plus utiles aux commerçants du boulevard).
Toujours sur le parcours du BHNS, la situation aux Tourades est aussi problématique, la piste cyclable étant discontinue: en allant de la Bocca à Mandelieu le long de la voie de droite jusqu’à Mac Do, puis plus rien pendant 300 m(!), puis de nouveau le long de la même voie jusqu’à l’arrêt de bus et là, la piste passe de l’autre côté pour se terminer au carrefour sans continuité jusqu’à Mandelieu et ne reprenant ensuite sur l’avenue Saint Exupéry, qu’après l’entrée de l’autoroute. C’est donc un parcours du combattant au niveau de dangerosité élevé qui est proposé là aux cyclistes, ce qui explique la faible fréquentation de la zone par ce moyen de locomotion.
Enfin le boulevard du Midi n’est pas prêt d’accueillir correctement les vélos, puisqu’il faudrait supprimer le couloir de stationnement (500 places environ) et retrouver à proximité la même capacité d ‘accueil pour les voitures.