Quel avenir pour la démocratie?

Les nouveaux succès de la droite et de l’extrême droite aux élections départementales doivent-ils nous désespérer d’une véritable issue alternative de dépassement du capitalisme et d’une gauche de transformation sociale?
Certes, l’approfondissement de la crise économique et politique, les fractures sociales accrues, les dénis démocratiques comme le mépris face au « non » du peuple français au référendum de 2005, la montée des thèmes liés à la « guerre des civilisations », et les déceptions politiques des alternances successives entre la « droite » et la « gauche », vont offrir en France comme dans le reste de l’Europe, des opportunités nouvelles à l’extrême droite national-populiste.
Notre région, notre département, notre ville même, votent très largement pour le FN de Jean Marie Le Pen, sa fille et sa petite fille. Cette dynastie qui dirige un parti essayant de se « dédiaboliser », ne peut s’empêcher de temps à autres de faire voir la réalité de ses pensées, de ses actes et de ses projets.
Au-delà de l’épisode « grand guignolesque » qui a fait récemment les choux gras de la presse, il est bon de rappeler que le FN est un regroupement des composantes de l’extrême droite française aux racines, pétainiste, raciste, antisémite, xénophobe, colonialiste, anticommuniste, nationaliste, aux liens forts avec les groupes catholiques intégristes. La plupart de ses responsables ont été ou sont encore membres du GUD groupement étudiant d’extrême droite hyper-violent. La montée de ce parti voulue par le PS comme par l’UMP (chacun espérant qu’il réduira ainsi l’audience de l’autre), risque à terme de se retourner contre ces derniers avec l’éventualité de la prise de la région PACA.
Allons-nous laisser faire? Comment faire alors pour mettre en avant une véritable alternative de gauche, quand après l’échec aux dernières consultations le Parti Socialiste et le gouvernement maintiennent la même politique? C’est bien joli d’appeler à l’union à gauche mais pour faire quoi?
Il est temps que le peuple se réveille de ce cauchemar et que tous ceux qui pensent que d’autres choix sont possibles se lèvent et combattent ensemble pour la liberté, l’égalité, la fraternité et la démocratie.