« Je suis Charlie »…plus pour longtemps!

0_1La police municipale de Cannes qui traque avec efficacité les incivilités a trouvé une cible de choix ce samedi. En effet, deux agents de ce service ont considéré que la table tenue, au marché de la Bocca, par un militant du PCF Cannes qui assure la diffusion du journal l’Humanité Dimanche et du Patriote Cote d’Azur « occupait illégalement l’espace public ». Ils ont relevé le nom du militant et lui ont signifié qu’il ferait l’objet d’un procès verbal. Il y a 15 jours la police municipale était déjà intervenue auprès du diffuseur, ce qui avait conduit Dominique HENROT tête de liste Front de Gauche à l’élection municipale et candidat à l’élection départementale à réagir par le biais d’un courrier au Maire de Cannes , resté sans réponse à ce jour. Il y rappelait notamment que le PCF tient ce lieu de diffusion depuis la fin de la seconde guerre mondiale sans que cela ait occasionné de trouble à l’ordre public. On veut bien défendre la liberté d’expression à Paris. A Cannes, 7000 personnes auraient défilé pour rien? Ici, nous ne sommes déjà plus Charlie ?

Pour le Front de Gauche à Cannes
Dominique HENROT Claude MEYFFRET